ll Suivez l'actualité des studios français sur le compte Twitter de Game In France ll

dont_forget_me, The Moon Pirates

dont_forget_me, The Moon Pirates

Des jeux français il y en a pas mal qui sortent par semaine mais il y en a surtout beaucoup qui sont encore en développement. Cette chronique, « Prototype » aura donc pour but de vous les présenter.



La lumière s’allume. Fran se réveille en sursaut dans un laboratoire niché au centre d’une ville rétro-futuriste. Bernard, prothèse en guise de cerveau et barbe noire plutôt bien taillée, est assis près de son bureau. La radio tourne. La navette Bebop a réussi son décollage. Soit. Mais maintenant c’est l’heure de travailler. On change la musique pour se mettre dans l’ambiance, vérifie que tout est bien en place, et la première cliente arrive.
Leur activité ? Copistes dans un lieu appelé « Clinique ». Le gouvernement est contrôlé par une mégacorporation et encourage les citoyens à s’implanter une puce dans le cerveau avec la promesse de ne plus jamais rien oublier. Fran et Bernard sélectionnent et enregistrent le souvenir voulu par les clients afin de créer un doublon qu’ils conserveront. En somme, leur activité est illégale. Par contre, elle est indolore.

Ceci est le début du prototype de dont_forget_me développé par The Moon Pirates. Nous, incarnons Fran. Cela fait deux semaines qu’elle est arrivée et recueillie par Bernard. Nous ne connaissons rien de son passé, et apparemment elle non plus puisqu’elle est amnésique. Ceci, nous l’apprenons au détour d’une discussion avec Ederel, membre d’un groupe anti-puce appelé « Les Oubliés ». Il nous teste, sa puce est sécurisée, nous devons trouver nous-même le souvenir à copier. Outre les choix multiples de dialogues qui peuvent avoir des conséquences, ici apparait le gameplay principal du jeu. Un schéma mémoriel qu’il faut décoder. Plusieurs chemins sont à découvrir, ponctués par des souvenirs secondaires, des bulles mémorielles. À l’aide des indices donnés pendant la discussion nous devons taper un mot. Ce mot débloque les souvenirs secondaires qui ainsi de suite, au fur et à mesure des informations collectées, nous font découvrir le souvenir principal.


Bernard est le seul à avoir créer une machine capable de décrypter et sonder les souvenirs mais aussi et surtout de contourner les puces sécurisées comme celle d’Ederel. Ce dernier nous fait alors part du plan « Hivemind » organisé par le gouvernement. Une simple mise à jour de la puce et l’homme perd son individualité au détriment d’une conscience unique, un cerveau central contrôlé par le gouvernement. Telle une rivière que l’on remonte, la narration semble similaire aux schémas mémoriels, puisque nous devons suivre une piste à l’aide des personnes qu’Ederel nous enverra. En sondant leurs souvenirs, les indices nous serviront à retrouver l’emplacement du datacenter et les scientifiques à l’origine du projet afin d’empêcher son exécution. Enfin, le jeu promet la rencontre d’autres PNJ; pour le moment la scientifique Pear qui est capable de voyager virtuellement à l’intérieur des bulles mémorielles. Il s’agira donc d’un autre gameplay à découvrir.

Même si le prototype est très court, dont_forget_me semble construire son histoire et son gameplay de manière extrêmement cohérente. Il attise constamment notre curiosité, que ce soit sur le lore du jeu, sur le passé de Fran ou tout simplement l’intrigue principale.
Il est aussi doté d’une direction artistique très soignée, un pixel art pop rappelant The Red Strings Club (Deconstructeam, Devolver Digital, 2018) dans une teinte de couleur pour le moment opposée. Ce dernier est par ailleurs l’une des inspirations principales de la petite équipe qui concocte ce jeu. J’ose espérer qu’il saura être aussi bon que ce dernier, voir meilleur dans sa partie gameplay, d’autant plus qu’il promet un gameplay évolutif.


dont_forget_me est à suivre de très près, et ça tombe bien, il y a une page itch.io où vous pouvez tester la démo ou encore leur compte Twitter pour suivre les nouveautés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.